Des ateliers qui proposent des outils pour se retrouver, se ressourcer et se réapproprier ses rêves et ses valeurs.

L’esprit du corps e(s)t le corps de l’esprit

Quand on travaille dans le milieu de la réinsertion, et dans mon cas, avec des personnes qui passent par la case de l’assurance invalidité, cela signifie travailler avec des gens contraints de se réinventer.
Parce que la situation de santé ne permet plus d’exercer son métier comme avant, certains doivent alors puiser leur énergie pour composer au mieux entre « eux », leurs projets et leur santé.

Quand on travaille dans le milieu de la réinsertion, on a tendance à souvent répéter des phrases comme : « ne tirez pas sur la corde »,  « c’est votre corps qui parle », « attention,  c’est votre santé avant tout » à ceux qui se battent pour retrouver une situation.
J’en ai vu des gens se ruiner la santé pour essayer de retrouver une situation professionnelle ! Oui, parce que sans s’en rendre compte, une situation professionnelle, ce n’est pas seulement une source de revenus, c’est aussi créer ou retrouver des contacts sociaux, avoir une place dans la société. C’est retrouver le « je suis… infirmière, notaire, palefrenière…».

Quand on travaille dans le milieu de la réinsertion, on se rend compte que la vie ne tient qu’à un fil, que le corps finit par se faire comprendre quand on ne veut pas l’écouter, et que l’esprit se libère quand on accepte ce qui est !

Apprendre à s’écouter…
Tellement facile à dire… si facile, qu’on n’arrive pas à le mettre dans nos priorités !

On a tous besoin de moment pour souffler, prendre du recul, avoir du temps à soi. Mais on vit à 100 à l’heure, on remet à plus tard et puis, on finit par laisser le temps s’envoler et ne même plus y penser…
Remettre à plus tard…. Combien de fois l’avez-vous fait !? Combien de fois vous êtes-vous dit : « je fais encore vite ça et après, je pense à moi ».

Et pourtant si on arrivait à s’écouter, on s’épargnerait bien des maux…

On connaît tous la devise : « un esprit sain dans un corps sain »… Mais on peine parfois à se rendre compte que la santé de l’un dépend de l’autre.
Parce qu’apprendre à s’écouter, c’est être conscient que notre corps et notre esprit sont liés, c’est apprendre à s’aligner.

A l’époque de tous les maux : burn out, épuisement mental, maladies cardiaques… en passant par la simple jambe cassée, il serait peut-être bénéfique de se poser les bonnes questions, non ?!
Et si se reconnecter au moment présent, se reconnecter à son corps permettait de vivre en harmonie, avec soi, pour soi mais aussi avec les autres et pour les autres?!

C’est sur ce thème que TADAAM ! vous propose son atelier « Apprendre à s’écouter ». Que pouvez-vous apporter comme changement dans votre quotidien afin de pouvoir mieux vivre ? Quelles actions pouvez-vous entreprendre?Lors de cet atelier, TADAAM ! vous donne des pistes concrètes pour être en accord avec votre corps et votre esprit.

Infos et inscription: http://tadaam.ch/apprendre-a-secouter/

 

admin

Leave a Reply Text

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *