Des ateliers qui proposent des outils pour se retrouver, se ressourcer et se réapproprier ses rêves et ses valeurs.

Consommez mieux, cuisinez plus!

Février est là, il fait froid et on n’est pas toujours très motivés à sortir par temps de grisaille ! Et bien c’est parfait! Car ce mois, je vous propose de vous mettre aux fourneaux !

Plusieurs initiatives proposent un mois de février sans supermarché, dans le but de favoriser les producteurs locaux, mais aussi d’éviter la surconsommation et diminuer sa quantité de déchets. Très favorable à ce genre d’initiatives, puisqu’elles font partie intégrante de ma volonté, de mes convictions et de ce que je pratique, il était naturel que je vous propose un défi qui s’associe à cette dernière !

Vous n’avez pas fait le pas de franchir une épicerie en vrac ? et vous n’avez pas pour habitude non plus de vous approvisionner chez un producteur de votre région ? Est-ce par manque de temps ? Peut-être même que vous renoncez régulièrement à cuisiner pour la même raison ? Et c’est tout à fait compréhensible au vu du rythme de vie que nous nous infligeons !

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de sortir des pressions de la société, de la surconsommation et de réfléchir aux alternatives possibles en devenant conscient de votre consommation.

Oui, mais comment, quand on pense ne pas avoir le temps !?

Dans un premier temps, je vous propose de devenir conscient de votre manière de faire vos courses. Lorsque vous placez quelque chose dans votre caddie ou votre panier, posez-vous les questions :

–      En ai-je vraiment besoin ?

–      D’où vient ce produit ?

–      Comment est-il emballé? N’y a-t-il pas le même produit avec moins d’emballage ?

C’est en devenant conscient de votre manière de consommer que vous arriverez à modifier vos habitudes.

Dans un deuxième temps, on pense « local » ! Vous avez certainement une épicerie ou un producteur qui fait de la vente directe proche de chez vous !? Alors faites votre liste de courses et hop, on pousse la porte de l’épicerie ou du producteur et on fait le maximum de courses chez lui ! Un seul mot d’ordre : visez local, si possible bio et des produits de saison !

Vous allez me dire : « oui, mais ça coûte plus cher ! ».

Acheter bio et local ne veut pas forcément dire que c’est plus cher, et si ça l’est, l’argument de la qualité me semble suffisante. C’est un choix… Par expérience, votre ticket de caisse ne devrait pas être plus élevé puisque vous allez certainement acheter moins. Oui, parce que, lorsqu’on décide de consommer mieux, on se met à consommer moins… moins de biscuits et gâteaux aux recettes douteuses, remplie de substances dont on n’a pas vraiment envie de connaître l’existence, remplie d’huile de palme et j’en passe…. moins de viande… le tout  pour une meilleure qualité de produits…

Quelque soit votre choix de consommation, que vous décidiez ou non de participer au défi « février sans supermarché », le défi proposé par TADAAM ! est de passer à l’action en cuisinant !

Encore une fois faute de temps , on a tendance à prendre des plats déjà cuisinés, des légumes congelés, des biscuits et j’en passe… Saviez-vous pourtant qu’il faut environ 15 minutes pour faire du pain (ce qui est long, c’est de faire lever la pâte !), 10 minutes pour faire du granola maison ou 10 minutes pour faire des cookies pour ne donner que ces exemples !?

N’êtes-vous pas prêts à passer une demie heure de plus en cuisine pour manger de meilleurs produits ??

Cuisiner, vous permet de maîtriser ce que vous avez dans votre assiette (au revoir les additifs), mais c’est également une question économique (oui, je vous promets, ça coûte nettement moins cher !) et environnementale (au revoir les déchets, vos cookies maison n’ont pas besoin d’emballage !)

Et pour gagner du temps et éviter le gaspillage, simplifiez-vous la vie en prenant de l’avance !

Vous achetez de quoi faire une tresse pour ce weekend ? Achetez un peu plus et faites-en plusieurs que vous congèlerez ensuite ! Le weekend suivant, hop, il n’y a plus qu’à sortir votre tresse du congélateur !

Vous avez-vu trop grand en achetant des légumes, cuisinez-les et congelez-les ! Le must du poireau (comme on arrive justement en fin de saison) : préparez des minis tartes dans des moules à muffins que vous congelez ! Une fois congelés, on libère le moule en y sortant les petites tartes (et retrouver ainsi de la place dans le congélateur), puis il n’y a plus qu’à les sortir un soir où on n’a pas le temps de cuisiner (ou parfait comme entrée lorsqu’on a des invités et qu’on ne veut pas passer 3 heures en cuisine) !

Il en va de même pour les pâtisseries ! Saviez-vous que vous pouviez congeler de nombreuses pâtisseries déjà cuites ? Un Kouglof par exemple ! Vous pouvez le congeler entier ou prétranché et hop, il n’y a plus qu’à le sortir et le laisser dégeler gentiment !

Il vous reste des fruits un peu trop mûrs ?! Hop, une pâte à muffins, on y glisse les fruits (on en cuit quelques-uns pour les déguster directs, ben oui, quand même !), puis on remplit son moule à muffins qu’on glisse au congélateur. Une fois pris, on libère à nouveau le moule. La prochaine fois que votre fille invite toutes ses copines, trop facile : on remet les muffins congelés dans le moule, on les glisse au four et hop là, comme frais !

C’est tout ce que je vous souhaite : retrouver le plaisir de cuisiner des produits frais, locaux et de saison. Parce que cela vous permettra de manger plus sainement, de réduire le gaspillage alimentaire, c’est plus économique et meilleur pour la planète ! What else ? (Georges Clooney en cuisine, peut-être !?)

A votre disposition pour toute question, information, recette… ou autre !
Bien à vous !

Loriane

admin

Leave a Reply Text

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *